Actualités - Thierry Pittet Peinture Sàrl

Un stucco vénitien au coeur d’une villa moderne

La Villa Méregniau est un modèle de construction contemporaine soignée. L’entreprise Thierry Pittet Peinture Sàrl, à Echallens, y a posé des tapisseries originales et réalisé un stucco veneziano de grande envergure selon un savoir-faire ancestral. Sur les trois niveaux de cette maison moderne, rien n’est laissé au hasard. Patron créatif et amoureux des belles matières, Thierry Pittet est particulièrement fier de la Villa Méregniau. En 2015, son entreprise de plâtrerie peintures y a travaillé durant neuf mois.

Premier coup de coeur au rez-de-chaussée avec la réalisation d’un mur décoratif en stucco veneziano d’une surface de 40 m2. L’entrepreneur raconte : « il a fallu une semaine à deux personnes pour achever ce travail très technique. » Si le stuc est une pâte prête à l’emploi, c’est une matière fragile et difficile à manier qui exige la connaissance d’un savoir-faire très ancien. Les ouvriers l’ont appliqué à la main au moyen de petites spatules. Thierry Pittet explique : « C’est très long, en tout il a fallu réaliser différentes couches pour que la couleur noire ressorte bien, soit trois étapes de lissage au plâtre blanc puis trois couches de marbre, avec du ponçage entre chaque application. »

Le stucco décore un mur avec raffinement

Cette technique d’origine italienne qui rappelle l’élégance des palais vénitiens offre un relief et un rendu visuel unique. « La couleur n’est en effet pas régulière, car chacun ferre la matière selon le mouvement de sa main », sourit le maître de l’ouvrage. Enfin, une cire de finition transparente a été appliquée également à la main sur toute la surface. « C’est comme un polisch qui rend le noir plus brillant en fonction aussi de la lumière présente dans la pièce », lâche l’entrepreneur. Cet immense mur décoratif en stuc attire ainsi tout de suite le regard en pénétrant dans la cuisine ouverte sur le séjour. Ce d’autant qu’il a été appliqué soigneusement après la pose de marches en béton naturel encastrées au mur porteur. Celles-ci composent l’escalier très aérien qui mène au premier étage de l’habitation. L’ensemble dégage une belle harmonie.

Oser la tapisserie pour changer du crépi

C’est aussi le cas des revêtements muraux choisis avec soin par le propriétaire des lieux. Il s’agit de tapisseries aux matières originales, commandées en Italie et posées par l’entreprise de Thierry Pittet Peinture Sàrl. Ainsi, les murs du rez-de-chaussée sont habillés de surfaces grises claires imitation cuir pour un revêtement qui s’allie parfaitement avec l’effet marbre du stucco veneziano central. Le patron souligne que « l’idée était d’oser changer du crépi blanc traditionnel et de créer une ambiance chaleureuse.» Dans les salles de bain, on retrouve des surfaces réalisées en stucco couleur beige, mais aussi des tapisseries en trois dimensions avec un effet miroir très décoratif. « Le propriétaire voulait éviter des mettre des tableaux, mais souhaitait néanmoins provoquer un ressenti singulier ; avec ce produit belge en 3D, c’était réussi», souligne Thierry Pittet. Au niveau inférieur de la maison, tout comme dans les chambres à coucher du premier étage, l’originalité des tapisseries n’est pas en reste. La présence d’enfants en bas âge a nécessité malgré tout de choisir des surfaces lisses. Dans la salle de jeux et vidéo, ce sont des papiers plus lourds de couleur noire qui ont été posés avec de la colle blanche plus épaisse. On y retrouve l’effet brillant très apprécié avec la présence de paillettes de quartz incrustées dans la tapisserie. Le dressing room de l’étage s’est paré lui d’un papier aux tendances plus orientales dont les nuances de couleur changent en fonction de la lumière. Par ailleurs, les parquets en noyer massif mettent bien en valeur ces papiers peints spéciaux, comme ce poster décoratif tiré du dessin animé « Cars » et créé sur mesure pour une des chambres d’enfant. Thierry Pittet se souvient : « l’épaisseur de la feuille à coller n’est que de 1 mm, on a donc réalisé ce travail minutieux à deux en utilisant ensuite une brosse à tapisser à poils doux pour éviter des déchirures. » Le reste de la tapisserie de la chambre a été peinte en bleu doux pour un rendu final très esthétique, alors que les plafonds en plâtre ont été réalisés en biais pour suivre la charpente. Par ailleurs de belles lignes générales se dégagent des différentes pièces grâce à la réalisation de joints négatifs au plafond. C’est sans conteste que la Villa.

Méregniau offre à ses hôtes un espace de vie très contemporain dans lequel une subtile harmonie a su être créée. Cette construction rend ainsi hommage au savoir-faire des artisans, mais aussi à la diversité et l’originalité des matières aujourd’hui disponibles sur le marché de la tapisserie.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Agrandir l'image
Agrandir l'image
Agrandir l'image

Découvrez le produit associé à cet article

en cliquant ici